Qui suis-je

Qui suis-je ?

 

Daria Rossi est une romancière française, née en août 1970 à Lille. Sa famille a quitté les Flandres pour s'installer en Bretagne et suivre l'envie maternelle : voir la mer et entendre les mouettes de son lit, dès le réveil et non pas seulement lors des vacances d'été. Daria avoue avoir hérité de ce grain de fantaisie, enrichi par un père tout aussi créatif. Elle leur en est très reconnaissante. Pour autant, n'étant pas en vacances les douze mois de l'année, il a bien fallu que Daria rentre dans le moule. Travailler ? Soit, mais pour faire quoi si écrire ne nourrit pas ? C'est alors qu'elle rêva d'être hôtesse de l'air, puis interprète, de voyager en valsant avec les langues : elle parle allemand, anglais et espagnol. Elle s'initie à l'italien, pour se rapprocher de ses racines. Car elle en est sûr, elle fera le chemin inverse à celui de son grand-père Eugénio Terzo. Elle acheva ses études en faculté de droit et a rejoint la fonction publique. Rien à voir avec ses desseins premiers mais comme elle dit : "Un peu de règles dans une vie tordue ne fait jamais de mal". Sauf que, elle le reconnaîtra assez rapidement, le monde de l'Administration est trop stricte pour elle, austère. Il manque de fantaisie. C'est comme un vêtement étriqué, elle s'y sent à l'étroit. Alors pour échapper à tout cela, Daria s'est mise à écrire pour investir des personnages,  vivre d'autres vies par procuration...

En 2005, KTM publie son premier ouvrage romantique : "Changement d'ère" et le succès est immédiat.
En 2008, elle donne un épilogue à son roman avec une nouvelle "Qué sera sera" publié toujours chez KTM dans le recueil "10 ans ca se fête".
En septembre 2008, elle nous offre un nouveau titre "Crotale Diamant", un roman policier où se mèlent vengeance et amour.

Aujourd'hui, elle propose ses nouveaux écrits en s'ouvrant au numérique. Son dernier ouvrage est téléchargeable au format pdf.  "A La Renverse" est une comédie policière  dans laquelle Daria Rossi met en avant l'intolérance qui peut conduire jusqu'au meurtre.

Daria Rossi

Changement d’ère

Comme chaque été, Amanda a laissé son époux à son travail et profite du soleil de la Corse avec ses deux jeunes enfants.
Cybil, elle, a quitté Bruxelles, bien décidée à oublier une histoire d’amour finissante.
Un après-midi, sur la plage, leurs chemins se croisent.
La rencontre, d’abord amicale, va rapidement donner naissance à un sentiment plus tendre. Mais bientôt il faut rentrer, l’une en Belgique l’autre à Paris.

Dans ce premier roman, à l’écriture rafraîchissante, Daria Rossi nous livre une bonne dose d’insolence, une pincée d’humour, un soupçon de culot, un zeste d’interdit et surtout, pour finir, pas de demi-mesure ! 

Critiques : 

" (…) Ce premier roman surprend par ses audaces dans un genre plutôt balisé et nous entraîne dans une très belle histoire. (…) Les tourments, doutes, questions sont intelligemment amenés et le texte recéle peu de facilités de style ou de rebondissements. Voilà un magnifique roman à déguster sans attendre cet été. "

sur Media-G.net (Paris), juillet 2005

" (…) La description du sentiment amoureux est admirable (…) pour un premier roman, c'est prometteur. "

UDA, in "Têtu" (Paris), Juillet 2005

" (…) Un roman fort bien accueilli par le lectorat français qui semble en avoir apprécié le style et la langue. Une belle lecture d'été. "

in "Fugues" (Montréal), Juillet 2005

" (…) Tout en élégance, le style de Daria Rossi suggère plus qu'il n'impose : mot juste, sobriété de la syntaxe, pudeurs des scènes d'amour en demie teine.On sent le feu sous la braise. (…) une fois ouvert, ce joli livre ne vous tombera plus des mains jusqu'à son dénouement
. "

Geneviève Martorella, in "Lesbia Magazine" n°247 (Paris), juin 2005

" (…) Original, sensible et tendre, bourré d'anecdotes amusantes, ce premier roman de Daria Rossi nous offre, entre Calvi et l'île de Bréhat, en passant par Honfleur, un dépaysement total et des situations croustillantes. "

in "La dixième muse" n°14 (Lille), Mai 2005

" (…) Une histoire bien montée… Avec du rythme… Pas une page ne ressemble à une autre… Et… Et… bien la fin n’est pas du tout celle que l’histoire nous laissait présager ! "

sur Monchoix.net (Paris), mars 2005
 

Extraits

" (...) Tout en mastiquant l’intérieur de mes joues, l’esprit obnubilé par cette singulière rencontre, mes yeux ne se détachaient pas de ceux de l'étrangère. Elle donnait l’impression d’être vierge de tout souci, de tout passé, aspirant le quotidien comme il se présentait. L’orage semblait avoir lavé son âme. Et pourtant, j'allais savoir très vite qu’il ne s’agissait que d’une image trompeuse… (...) "

*

" (...) D’abord sous l’emprise de la grâce, j’avais laissé les choses suivre leur cours. Trop longtemps, car subitement, je réalisais que je m’étais laissée emprisonner par des sentiments naissants, nouveaux, troubles et perturbants. Je ne savais plus où j’en étais. Je savais juste que j’étais perdue face à cette nouvelle amitié qui n’était en rien semblable à toutes celles que j’avais eues jusqu’alors. Qui aurait pu m’écouter, me comprendre ? Étais-je d’ailleurs capable de décrire ce que je ressentais ? Aucun repère. J’étais séduite. Je restais souvent dans la béatitude de ces humeurs nouvelles, réveillée par la réalité des enfants qui me découvraient assise face à un mur, distraite. Un mur, oui, c’est cela. J’étais face à un mur et pourtant, je n’avais aucune envie de faire marche arrière, trop tentée par le choc, l’impact. Je m’adonnais à des tâches matérielles pour engloutir mes pensées dans le produit vaisselle, la lessive, le décapage de la porte du garage. Le soir, dans un lit trop longtemps creusé par mon seul corps, je m’ennuyais et avais envie d’aller la retrouver sur la plage. Ne serait-ce que pour sentir sa présence.Elle ignorait tout de mes confusions, de mes batailles intérieures et de ce fait, usait inconsciemment de sa séduction sans cesse plus 

 
Changement d'ère  ( Broché )par Daria Rossi aux éditions KTM, Paris
Prix : EUR 18

Crotale Diamant

Deux femmes, une brune et une blonde, une journaliste et une violoncelliste. Aujourd’hui, deux corps retrouvés sans vie sur une plage de Bretagne. Il y a quelques mois, plusieurs malfrats assassinés successivement selon un rituel bien étrange.
Existe-t-il un lien entre tout cela ou n’est-ce que le décor d’une romance peu ordinaire ?

Après Changement d’ère, Daria Rossi opte pour un nouveau registre et choisit celui du roman noir pour nous raconter une histoire d’amour déroutante étonnement ficelée ! Ce second livre laisse un sentiment plus abouti et un souvenir plus marquant.

Extraits

" (...) Maryvonne, inquiète pour son quatre-pattes décati, obliqua sur la droite, un endroit qu’elle n’aimait pas trop. Le canal de l’Arguenon passait par là. Puant car vaseux, donc dangereux, il avait fait son quota de victimes et la richesse des faits-divers. Jamais cependant, elle n’aurait abandonné son partenaire canin. Une odeur de pourriture la surprit. Elle en resta sur place, tournant sur elle-même, les narines en l’air, le nez en action, à la recherche de l’origine, de la cause d’une telle pestilence. Le varech, la vase n’avaient jamais dégagé de telles émanations. Jamais ! Loustic, le mutin, avait trouvé quelque chose qui appartenait à ces saloperies de goélands. Et ce quelque chose refoulait drôlement. Elle s’approcha. Elle savait qu’elle y laisserait quelques palpitations nuisibles à son vieux cœur. Elle avait vu son père mort. Il n’exhalait pas une telle odeur. Il ne sentait même pas. Ou du moins s’était-elle à l’époque, obligée à le croire. Elle craignait surtout les crabes qui devaient grouiller là-dessus et là-dedans. Loustic, son chien couard, couinait, tournait sur lui-même, en toupie, comme possédé, la queue entre les pattes, la tête baissée et les yeux fuyants.
— Mon Dieu ! Comment est-ce possible ? (...) "

*

" (...) Admirative devant l’exploit de la blonde, Abigaïl applaudit allégrement. L’ange lui envoya un sourire de victoire et de fierté. Éclair de complicité saisi en plein vol. Depuis cette rencontre, ce simple regard échangé sur le bord d’un trottoir, cette femme hantait chacune de ses pensées, chacun de ses actes. Elle désirait la revoir, nourrir ses yeux de sa beauté. (...) "

*

" (...) Le médecin présent sur place fouilla la veste du mort. L’individu avait un portefeuille. La carte d’identité, bien conservée car plastifiée désignait un certain Johnny Piedebœuf et en examinant ce qu’il restait du visage, on pouvait dire qu’il s’agissait bien de la victime. Lorsque l’expert étudia la blessure au cou, un objet glissa vers le sol, maintenu par une fine corde de cuir noir. Il s’agissait d’un petit serpent de cinq centimètres de long, de couleur verte, aux yeux de pierres triangulaires. Un crotale. (...) "

Critiques

" (…) Avec Crotale Diamant, Daria Rossi (…) joue avec maestria de sa plume pour dépeindre des scènes de crime surréalistes et des amours saphiques au parfum iodé de Bretagne. Un livre qui ne déçoit pas, avec une couverture intrigante, un bon scénario, des héroïnes charmantes, une fin inattendue, une écriture agréable. Un thriller qui se dévore en quelques jours... voire moins ! "


Christel Marque, on "La Référence", Décembre 2008

" (…) Avec ce roman, l'auteure nous offre une histoire qui réserve son lot de surprises et d'émotions jusqu'aux dernières pages (…) . "


in "La dixième muse" (Lille), Novembre 2008

" (…) L'auteur fait preuve de beaucoup d'humour et d'un bon sens du suspense, ce qui explique, sans aucun doute, l 'acceuil enthousiasre réservé par les lectrices françaises… "

in "Fugues" (Montréal), Octobre 2008

" Daria Rossi s'amuse à montrer deux facettes d'une même histoire, de l'extérieur puis de l'intérieur. Elle mêle histoire d'amour et de haine, de désir et de répulsion, de violence consentie et subie… La manipulation est bien menée et le déroulement s'agence bien. (…) Cet essai de roman policier plutôt noir est (…) une réussite car l'auteure maîtrise son scénario et les imbrications qu'il recèle. L'ensemble est original et permet un croisement plaisant entre deux genres souvent séparés : histoire d'une relation amoureuse et quête de vengeance. (…)

on Media-g.net (Paris), Septembre 2008
CROTALE DIAMANT  ( Broché ) par Daria Rossi aux éditions KTM, Paris Prix : EUR 16

 

 

Forum

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent tincidunt aliquam libero, porttitor ultricies dolor fringilla ut. Integer non porttitor sem. Vivamus venenatis, dui ac semper pellentesque, erat ex fringilla justo, sit amet viverra odio arcu nec justo. Nullam sit amet posuere magna.

Le roman en ligne

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent tincidunt aliquam libero, porttitor ultricies dolor fringilla ut. Integer non porttitor sem. Vivamus venenatis, dui ac semper pellentesque, erat ex fringilla justo, sit amet viverra odio arcu nec justo. Nullam sit amet posuere magna.